La conservation

La route vers un avenir idéal

Ce n’est un secret pour personne que la planète fait face à de graves menaces qui menacent la biodiversité. De nombreuses espèces animales sont en danger d'extinction, la pollution affecte la beauté des paysages et la santé des hommes et des animaux, le réchauffement de la planète entraîne une modification des schémas climatiques et les forêts deviennent de plus en plus petites. Alors que les problèmes de l'environnement augmentent, la Terre tombe peu à peu en maladie et tout ce qui possède la vie est en danger. La nécessité de protéger la maison naturelle acquiert donc une pertinence élémentaire, puisque la permanence des organismes en dépend.

La conservation de l'environnement englobe une accumulation de concepts interdépendants, car il s'agit d'un problème très profond impliquant la participation humaine au niveau social et politique. Pendant longtemps, les gens ont profité des ressources de la Terre et les ont utilisées en leur faveur, mais maintenant, la facture facturée par la nature est très élevée.

Conserver l'environnement, c'est prendre soin des richesses disponibles, à portée de main et apporter des avantages à l'être humain, c'est préserver la santé et le bien-être d'autres êtres vivants et préserver l'avenir de la Terre. La conservation de l’environnement met l’accent sur la résolution de problèmes et la préservation par le biais de diverses activités aux niveaux personnel, organisationnel et gouvernemental, c’est-à-dire que les particuliers, les organisations ou les entreprises et les gouvernements participent généralement aux activités de conservation.

Les problèmes d’intérêt les plus courants sont le réchauffement de la planète, la déforestation, la pollution, les espèces menacées et la surexploitation des ressources naturelles. En ce sens, la conservation comprend trois grands domaines d’action: l’éthique, l’éducation et la législation. Le premier réglemente la conduite et les comportements dans la vie réelle, le second consiste en une formation à l’apprentissage des différentes problématiques en faveur de l’environnement afin que chaque sujet connaisse et développe les concepts de conservation, et le troisième normalise et légalise le des actions Par exemple, les enfants sont éduqués dès le plus jeune âge, de telle sorte qu’il leur soit enseigné à ne pas jeter de déchets. À un âge plus avancé, leur éthique personnelle et professionnelle leur permet ou leur interdit de jeter leurs déchets dans la rue. , ils recevront sûrement une amende pour ne pas avoir suivi les lois de la ville qui interdisent de jeter des ordures sur les routes publiques.

L'utilisation du vélo comme moyen de transport alternatif.

Pour garder tout le monde à la maison!

Toute personne a la possibilité de mener des activités de conservation et de contribuer par des actions simples depuis son domicile: nettoyage périodique des espaces personnels et publics, réduction de la consommation inutile de produits, participation à des manifestations environnementales, entre autres.

Le recyclage est l’une des pratiques les plus connues et véritablement fondamentales, car tout le monde peut le faire. Le recyclage est la transformation du matériau d'un produit pour le transformer en un autre. L'avantage du recyclage est que les entreprises ou les organisations et les particuliers ont accès aux produits à recycler.

D'autres actions doivent nécessairement être menées par les gouvernements, car elles nécessitent la gestion des ressources de toute une région ou d'un pays. Par conséquent, les réserves de biosphère et les parcs nationaux sont des sites importants en raison de leur reconnaissance nationale et internationale. Bien qu'ils présentent des caractéristiques différentes en ce qui concerne leur organisation, leur gestion, leur désignation et leurs objectifs, ils partagent l'approche de protection de la nature.

Découvrez les principales caractéristiques du recyclage, des parcs nationaux et des réserves de biosphère, essentielles à la conservation et à l'amélioration de cette planète.